mardi 21 décembre 2010

Camelot et la légende d'Arthur

C'est en zappant hier soir à la télé que je suis tombé sur Kaamelott, vous savez, la série d'Alexandre Astier. Outre le fait que je la trouve drôle et bien construite, j'ai toujours été attiré par ce qui est du mythe Arthurien. La légende des Chevaliers de la Table ronde, du Graal et d'Excalibur... une histoire d'honneur et de vertu, de courtoisie et de quête miraculeuse... Bref, un truc qui fait rêver. Et même si l'histoire et la légende doivent être distingués, j'aime à penser que la romance faisait partie intégrante des aventures d'Arthur et de ses Chevaliers. Car ils ont existé.

La lire en vieux français est franchement galère, les écrits de Chrétien de Troyes sont surement très beaux pour l'époque, mais je dois avouer que ça fait mal aux yeux. Alors je les décrypte en attendant de trouver une version modernisée, je dévore avec plaisir les différentes interprétations du mythe sur la toile, et me créer la mienne; je regarde séries, films et autres adaptations libres de la légende Bretonne. J'aime cette époque, que l'on situe à tort au Moyen-Age, j'aime ce mystère qui entoure le personnage d'Arthur, j'aime ces aventures fantastiques des premiers Croisés, à l'aube de la Chrétienté, j'aime à croire en Avalon, j'aime à rêver au retour mythique du Roi de Bretagne que unifiera les peuples. Parce que ce n'est qu'un rêve, non? Mais qu'il est bon de rêver à ces temps mémoriaux où l'honneur, la vérité et le courage guidaient les hommes...

11 commentaires:

  1. Je me suis fait très récemment les deux derniers livres d'un coup (soit quelques heures de vidéo), et bah je réitère qu'Astier (et la famille Astier) est un vraiment un grand type !

    Kaamelott m'a mis une grande claque avec ses derniers livres (V et VI)! (qui sont dans un tout autre registre que les premiers)

    RépondreSupprimer
  2. Oui Homer, ces écrits nous font rêver, ton billet m'a d'ailleurs donné envie de m'y replonger.

    RépondreSupprimer
  3. Histoire de vertu ? Mon cul ! Enfin, le cul de Guenièvre peloté par Lancelot dans le dos d'Arthur, je veux dire…

    RépondreSupprimer
  4. Le Coucou,

    Tu vas faire tomber un mythe.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  6. @Nicolas : oui, le mythe tombe, mais grâce à toi, Homer pourra trouver de la vaseline en commentaire chez moi :-)

    RépondreSupprimer
  7. euh le mythe d'Arthur est en effet joli mais c'étaient tout de même de sacrés soudards comme le rappelle le coucou :)

    Après tu as aussi la légende d'Is qui dit lorsque Dahud réapparaîtra, la ville ressurgira des flots et la mer emportera Paris

    RépondreSupprimer
  8. Pendant ma période "Bretonne" (j'étais étudiant... marseillais !), j'avais adoré lire la série "Les Dames du lac", qui racontent la légende arthurienne de manière accessible (et un peu fleur-bleue, aussi).
    A la même époque, j'avais été marqué par une randonnée de plusieurs jours dans la forêt de Brocéliande (à Paimpont). La tente au bord du ruisseau, les bruits de la nuit (les hiboux et les dingos qui jouent aux druides)... Et puis le lac, où Arthur aurait lancé Excalibur, avant d'être emporté !
    Depuis, je rêve d'y retourner...

    RépondreSupprimer
  9. Il manque tant que cela "le roi de Bretagne" ?
    :^)
    Sinon
    Chrétien de Troyes traduit par Lucien Foulet chez R.L.Bouquins, édition sous la direction de Danielle Régnier !
    :)

    RépondreSupprimer
  10. @Vallenain: y'a le livre VI qui passe sur Paris Première lundi prochain.

    @Vlad: bonne lecture !

    @Le Coucou: mais c'est là tout l'intérêt romanesque. Et pis, Lancelot était ensorcelé... ou pas.

    @Nicolas: il y a tellement de versions de l'histoire qu'un mythe en remplace un autre...

    @Gael: en même temps, ce sont surtout les femmes qui fantasmaient sur l'image qu'ils véhiculaient. Et on était un peu avant le Moyen-Age. Ils étaient vertueux selon les critères de l'époque !
    Je ne connais pas Ys. Vais voir ça.

    @Thierry: j'envisage d'y aller au printemps.

    @Gildan: pas forcément celui en lien ;-)
    Merci pour la traduction. je vais voir ça.

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !