vendredi 13 mars 2009

Combien gagne un fonctionnaire?

Vous avez été plusieurs à participer et à tenter de répondre à la question "combien gagne un fonctionnaire?", et j'ai la joie de vous annoncer qu'on a un(e) gagnant(e). Mais pour commencer, précisons à combien peut prétendre notre jeune embauché.

Il découvre sa fiche de paie, anxieux, et comme il n'est pas encore titularisé, a la surprise de découvrir à peine 1026 euros inscrit en bas de page. Un SMIC, tout pile. Pire, une ligne attire son attention: il apparait que son salaire est inférieur au Smic et qu'il est compensé par un amendement spécifique à sa condition ! En réalité, il gagnerait 976 euros net ! Alors il enrage, il se dit qu'il gagne une misère, que ce sera difficile de payer ses factures.
Il en parle à ses amis. l'un d'entre eux lui lance; "tu t'en fous, t'as la sécurité de l'emploi, c'est normal que tu gagnes moins". Mais alors, pourquoi y'a t'il une ligne précisant qu'il cotise pour le chômage?
Parce que c'est un contractuel. Et lui, n'a pas la garantie de l'emploi au même sens que l'un de ses collègues arrivé là par concours. Même s'il ne se fera pas licencier, il cotise par solidarité. Hum.
Il se dit qu'il devra évoluer pour gagner autant que les anciens. Au bout de 6 mois, il sera titularisé, et stabilisera son Smic. Fini la compensation. Au bout d'un an, l'ancienneté prendra le relais et il gagnera 7 euros de plus par an. Peut être 10. Quant à ses perspectives d'évolution par voie interne, elles seront réduites au minimum car l'Etat a décidé de réduire la charge de ses fonctionnaires. Des départs, pas d'embauche. Ou peu. Au Smic. Il se dit qu'il aurait mieux fait de devenir Prof ou Infirmier.

Ces fonctionnaires là, dits de catégorie A (souvent en poste grâce à des concours ouverts aux plus diplômés) eux, commencent autour de 1200 euros net. Mais leur marge de progression salariale a bien diminué depuis quelques années et leurs conditions de travail se sont dégradées. De quoi en démotiver certains, qui démissionnent parfois. Etre fonctionnaire, dans leur cas, est plus un sacerdoce qu'une vocation.

Félicitations, donc, à Flèche, qui a su trouver les mots exacts et qui semble connaitre la situation. Mathieu, quant à lui, comprendra que son cas relève des dernières lignes de ce billet. Vous gagnez tous les deux un lien. Ce qui vaut le coup quand on est fonctionnaire et qu'on a pas un kopeck, c'est que le lien ne coute rien, et que ce qui n'a pas de valeur vaut énormément. Vous avez suivi?

16 commentaires:

  1. J'en étais sûr! Je l'avais sur le bout de la langue!

    RépondreSupprimer
  2. Je veux pas jouer les trouble-fêtes mais ton exemple ne vaut pas grand chose Homer. Mes parents sont tous les deux fonctionnaires et ils n'ont jamais touché le SMIC en débutant. Ca dépend quand même de ton échelon,de ton indice et de ta catégorie. Tu sais, dans le privé c'est pareil que dans la fonction publique. Un jeune au début touche moins qu'un ancien. Moi ca me parait pas aberrant.
    Autre avantage de la fonction publique que tu cites comme point négatif : le salaire d'un fonctionnaire augmente certes peu, mais il suit une grille et il est sûr d'augmenter. Dans le privé, c'est au bon vouloir de ta direction et je connais des salariés qui n'ont jamais été augmenté en 10 ans de boite. On ne verra jamais dans la fonction publique.
    Un système a toujours des avantages et des inconvénients. Il suffit juste de se focaliser sur les bons points, plutôt que de ne regarder que le négatif!
    Peut-être qu'un stage dans le privé te ferait voir les choses bien différemment et apprécier ce que tu as déjà!!!! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Ha mais tu sais ici les 1026 euros c'est une forrrrtune! Si un Mauricien avec ce salaire tous les mois, il vivrait comme un roi ^^...mais bon je comprends qu'en France ça ne vaut que dalle...hélas.Et pour pouvoir comparer, moi je gagne dans les 200 euros par mois lol.

    RépondreSupprimer
  4. opps petite faute : "Si un Mauricien AVAIT" et non avec :p

    RépondreSupprimer
  5. @ Coucou: dommage, tu as perdu un lien !
    @ pingouine: autre pays, autres moeurs
    @ med: puisqu'il s'agit d'un cas dans mon entreprise, j'ai estimé combien pouvait gagner au maximum, après 40 ans de carrière, un agent qui n'évoluerait pas et bénéficierait des fameuses grilles. Résultat: 1246 euros...
    Certes, il y a des fonctinnaires mieux payés, ils entrent d'entrée dans une hiérarchie plus élevée ou sont classés dans une catégorie A. Mon exemple est celui d'un jeune à l'URSSAF et vise à chasser les idées reçues. Bientôt, je parlerai de ce que fait vraiment un fonctionnaire entre les moments où il se tourne les pouces. C'est bien connu.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas tout suivi dans ta conclusion et sur la valeur du lien :)) mais merci pour le lien.

    RépondreSupprimer
  7. Je suis désolé Homer, j'insiste j'insiste mais j'ai été élevé avec des parents fonctionnaires donc je pense bien connaître!
    Bon c'est sûr que si tu suis les grilles de la fonction publique, tu ne vas pas finir à 5000 euros si tu débutes au SMIC. Mais bon, il y a quand même beaucoup de possibilités d'évolution dans la fonction publique, pour le peu qu'on passe des concours. C'est quand même une espèce de grosse boîte où il y a plein d'opportunités. De plus, l'évolution est certes lourde mais elle est juste : concours, jury etc... C'est quand même un système plus égalitaire que dans le privé où souvent c'est à la tête du client!
    Et puis, les fonctionnaires le reconnaissent tout de même : aujourd'hui, avoir la sécurité de l'emploi, en ces temps de crise, en voyant dans la région ou même en France toutes les entreprises licencier, que toutes les échelles sont touchées (je suis placé pour le savoir ;-) ), je pense qu'il ne faut pas dénigrer cet "avantage". certes la vie n'est pas rose dans la fonction publique, mais elle est loin d'être rose ailleurs, retiens-le.

    RépondreSupprimer
  8. A mon tour je reviens en force: toute la fonction publique ne propose pas de concours ! En l'occurrence, le RSI, la MSA et les CAT, par ex, ne proposent pas ces possibilités d'évolutions si fréquentes, comme tu dis. Il s'agit, ni plus ni moins, que d'un nouvel entretien d'embauche à chaque fois. Pas de concours. Et là, la tête du client compte.
    Ceci dit, c'est vrai qu'en ces temps difficiles, on ne rechigne pas à la sécurité de l'emploi. Nous sommes d'accord.

    RépondreSupprimer
  9. Vous avez raison tous les deux. Je connais bien la fonction publique territoriale.
    Les concours sont accessibles à condition de les préparer, bien sûr, et les évolutions de carrière sont possible.
    Restent que chaque fois que dans une grande ville, un fonctionnaire municipal change de service, il passe un entretien, et s'il veut demander une mutation, il doit postuler et passer des entretiens de recrutement.
    Ce n'est pas si simple que dans la fonction publique d'état.
    Et Homer a raison, toute la fonction publique ne propose pas de concours.

    RépondreSupprimer
  10. Nico de Paris14/3/09 14:02

    Bonjour, Je rejoins Med en affirmant qu'etre fonctionnaire en tant de crise est un avantage.

    Pour le salaire je te donne mon exemple de prof tu commences a 130net avec un concours de cat A.

    Tu augmentes vite en 3 ans. Passant du 1er au 4eme echellon mais ensuite 2,5 ans pour etre augmenté.

    Après il est certain que les futurs profs seront recrutés sans concours et donc n'auront plus le statut de fonctionnaire.

    En tout cas les contractuels chez nous ont un traitement plus élévé que les profs titularisés du fait de la précarité de l'emploi.

    J'espere avoir ete clair.
    Continue ton blog bien sympa.

    RépondreSupprimer
  11. Oui mais ce que je disais aussi, c'est que la fonction publique, c'est quand même une sacrée grosse machine, un peu archaïque certes, mais qui offre bcp de possibilités. Pas sûr que t'es autant d'offres dans le privé, crois-moi!
    Après libre à chacun de préparer le concours d'un poste qui nous intéresse, qui ne tente rien en même temps...

    RépondreSupprimer
  12. "Pas sûr que tu aies" d'ailleurs au passage!

    RépondreSupprimer
  13. @ Med: je ne peux pas dire, je ne suis pas dans le privé, je te crois sur parole. Ceci dit, les possibilités d'évolution sont les mêmes dans tous les domaines : des opportunités de plus en plus rare. Il est loin, le temps de tes parents ;-)

    RépondreSupprimer
  14. Tout dépend des domaines, des grades et aussi (surtout) des ministères dont tu dépends ...
    Dans certains, les muts sont plus facilement accessibles, dans d'autres les promotions ... les salaires au niveau du traitement brut sont les mêmes mais les primes dans certaines filières font parfois une belle différence (notamment au ministère de l'économie ... )

    RépondreSupprimer
  15. A.nonyme

    Attention à la loi sur la mobilité. Bientôt les fonctionnaires pourront travailler sur différents postes et s'ils refusent , au revoir votre boulot à vie (aussi bien devenir regisseur à la piscine municipale qu'agent d'entretien...)
    Et grâce à monsieur Santini, la prime au mérite consisterait à prendre les primes des fonctionnaires et les redistribuer aux "meilleurs" (c'est à dire aux léches culs) mais l'état en conserverait une partie (une réforme a toujours une idée d'économie ! oups! je voulais dire de redistribution à l'elysée :-).
    Mais c'est connu, les fonctionnaires ne servent qu'à prendre l'argent des contribuables. Mais qui n'a pas un fonctionnaire dans sa famille ou dans ses connaissances?
    Comme je dis toujours, les francais les plus "idiots" sont ceux qui bossent en France, consomment en france et passent leurs vacances en france...c'est malheureux de dire ça mais il y a un peu de vrai.
    SVP , aidez le pauvre johnny Hallyday à payer moins d'impôts, n'achetez plus ses disques :-)

    RépondreSupprimer
  16. Attention à ne pas dénigrer votre administration sur internet et sur les blogs. ça pourrait finir comme dans le privée...cf michelin

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !