dimanche 31 janvier 2016

Touche pas à mon Homer !

Tous les soirs, en rentrant du boulot, je me détends en mettant en fond et en regardant l'émission de Cyril Hanouna. Touche pas  mon Poste est devenu un rendez-vous quotidien ,avec sa dose de délires et de rires. 
C'est ainsi que pour Noël, Marge a décidé de nous inscrire pour assister à l'émission. Il fallait bien choisir la date afin de ne pas aller sur Paris pour rien, et ce fut donc le Jeudi 28 janvier qui fut retenu, pour assister à la quotidienne et au prime. Prime qui ne nous aura pas vu, car les inscriptions se faisant sur un autre site, nous n'avons pas été retenus. Mais les fans qui m'aiment et ceux qui regardent TPMP ont eu la chance de m'apercevoir dans le public. 

D'où qu'il est?
Nous sommes arrivés le mercredi à Boulogne-Billancourt pour enregistrer Touche pas à mon Sport, l'émission qui passe avant TPMP. Nous avons eu la chance de voir, pendant notre attente, Pascal Praud, Erika Moulet et Camille Combal. Vinrent enfin Isabelle Morini-Bosc et Gilles Verdez (immense !) Puis, nous sommes entrés dans le petit plateau qui accueille l'émission. Vincent Moscato était invité, et nous nous sommes régalés. 
Voir les dessous d'une émission TV était un de mes désirs depuis longtemps !
Le lendemain, jeudi 28, nous nous présentions de nouveau pour le direct live de TPMP, avec Cyril Hanouna et toute son équipe, et pour invité, Arthur. L'occasion de voir l'autre côté du rideau, l'organisation bordélique mais terriblement efficace des gens de D8, et de presque toucher nos célébrités préférées.

Nous sommes repartis conquis, avec une seule envie: celle de revenir ! Et quant au Prime, nous l'avons revu le lendemain, sans regret aucun!

dimanche 25 octobre 2015

J'ai fait des crêpes hier soir

En ce moment, j'avoue que je suis un peu démotivé par le blogage. Ça se voit d'ailleurs mais je me refuse à abandonner ces lignes définitivement. En réalité, j'ai encore l'envie, mais pendant la journée. Or, je bosse. Donc pas le temps. Et quand j'ai un peu plus le temps, le soir, l'envie est passée. Docteur, est-ce que c'est grave?
Pourtant, il y a des choses à dire sur l'actu, sur notre évolution de société, et bien des conneries à montrer ou raconter !

Saviez-vous que je faisais partie des inconditionnels de Retour vers le Futur? Ça méritait au moins un billet sur le sujet. Et bien, non. Finalement, j'ai baissé les bras. Pourtant, Zeus sait à quel point ce 21 octobre me tenait à cœur. 
Mes sorties dans la région, faute à l'hiver et au big anniversaire de Marge qu'il faut préparer, se font rares. Même en regardant dans mon smartphone, les photos sont de plus en plus espacées.

Dernièrement, nous sommes allés rendre visite à des amis et avons vus de belles choses ! Ces images, partagées sur mon compte "privé" Facebook, n'ont jamais été publiées ici. Ça viendra, surement. 
En attendant, je vous souhaite un bon dimanche. Ce blog est entré dans sa neuvième année, il a encore un bon bout de chemin à faire avant de s'arrêter !

mardi 22 septembre 2015

Floreffe et Mardesous: avant-goût de la route de la bière

Je ne vous ai pas dit, que j'étais passé par deux sites majeurs de Belgique le week-end dernier? En effet, je profitais de la sortie pour faire un petit détour par les abbayes de Floreffe et de Maredsous, bien connues pour leurs bières respectives de qualité.
Je ne connaissais pas Floreffe: c'est joli ! Un village médiéval à deux pas de Namur, datant donc du XXIIème siècle. Son abbaye surplombe le site, et il est agréable de s'y promener.




L'arrivée au village nous dévoile cette vue, on n'a qu'une envie: y monter !
Mais pour nous le temps presse un peu, de ce fait nous remontons en voiture pour parcourir une quinzaine de kilomètres vers un autre endroit remarquable, où des moins brassent aussi une bière de qualité: Maredsous.
Le site se visite moyennant finances. C'est très grand très beau.
On peut y déguster un breuvage typique, moyennant trois fois le prix du même breuvage en magasin.
L'Abbaye m'a un peu rappelé Poudlard, dans Harry Potter.



A noter, la fréquentation du lieu est bien plus touristique que le précédent.
Bon, je vous laisse, j'ai une Maredsous Triple à déguster, moi !