mercredi 30 juillet 2014

Homer's heart's still beating

Il y a des moments dans la vie où il faut faire preuve d'une grande
force morale. Psychologiquement, certains coups heurtent l'honneur et
la sensibilité au point que prendre du recul sur les choses, se poser,
parler et réfléchir peuvent apporter des solutions à chaque problème.
Parfois, une période difficile dans la vie met face à son destin.
Depuis deux mois, mon absence s'explique par ce genre de problèmes,
qu'il me faudra du temps pour résoudre. La perte de confiance, le
besoin de souffler, l'envie de changer d'air... Des décisions qu'il ne
faut pas prendre à la légère, il faut penser aux conséquences.
Aujourd'hui, je prends quelques minutes pour poser ces lignes et vous
rassurer sur l'avenir de ce blog et des autres. Ce n'est pas fini.
"La routourne tourne", disait le philosophe.
Patientons encore.

mercredi 11 juin 2014

Marge, la Coupe du Monde et moi

Vive les ballons ronds !
Quand arrive une compétition de football à la télé, c'est toujours le même refrain: "Moi le sport, je le pratique, je le regarde pas". Car sportive, Marge l'est. Elle court, fait de la gym, du vélo, etc... Et moi j'essaie de suivre mais je préfère franchement le regarder à la télé. Lorsque va débuter la Coupe du Monde au Brésil, je me sentirais bien seul devant le petit écran, une fois délaissé par ma compagne qui regardera surement avec moi la cérémonie d'ouverture "pour le spectacle".
Alors, qu'elle n'aime pas le foot - ou ne le comprenne pas - malgré ses beaux athlètes musclés et sexy, je veux bien l'admettre. Mais franchement, refuser de venir avec moi voir un match à Bollaërt, franchement, je comprends pas: les amateurs sauront de quoi je parle, car il ne s'agit pas que de foot...

A part ça, les paris sont prêts...

samedi 7 juin 2014

Le #KdB du 05 juin 2014

Boulot boulot...

Me voilà de retour de trois jours à Paris lors desquels, outre ce déplacement professionnel, j'ai encore fait des rencontres géniales. Les #KdB, initiative historique de Nicolas, sont des moments où les blogueurs, qui se côtoient virtuellement, ont l'occasion de se voir en "vrai", pour échanger, partager, se connaitre.


Rdv à l'Opéra?

Ainsi, j'ai pu rencontrer d'abord @Amy_papote, la veille du grand rassemblement. Il faudra d'ailleurs qu'elle me rappelle le nom de ce truc à l'agneau qu'on a mangé, dans un restaurant plutôt bien tenu, où attaquer la bouffe avec les mains semblait légèrement décalé... M'enfin, je me suis battu avec mon plat et mon couteau ;-)


Une soirée donc très agréable, riche en échanges, dont je garde un excellent souvenir (à remettre !)

Et le lendemain, je suis arrivé au comptoir de la Comète, et je me sentais bien seul sous un soleil de plomb.





A peine j'avais entamé ma première bière que @politeeks me rejoignait. Alors qu'on parlait politique internationale, c'est @hielenahb qui arrivait de la terrasse du bistro où elle attendait de voir ma tête, complètement inconnue... Puis vint le tour de @Nyantho, ensuite de notre hôte @jegoun, et de @lionelchollet, et de mon pote @PGildan@MichelBaujard nous a rejoint un peu plus loin dans la soirée, au moment de manger.


Quelques verres plus tard nous étions attablés, à refaire le monde devant un burger au Cantal entre deux "#private jokes". C'était encore un instant convivial où des inconnus qui se rencontrent parfois pour la première fois, semblent connaissent déjà depuis longtemps.


La soirée me sembla filer comme l'éclair.

Et au moment de repartir, après un dernier verre, je me disais simplement que j'avais de la chance de connaitre ces gens, exceptionnels, et de faire partie de la grande communauté des blogueurs...

dimanche 1 juin 2014

Pé-Quend plage express

Une promenade à Quend Plage, dans un sentier appelé Dune du Royon, nous a fait voyager: les quelques kilomètres qui séparent la station balnéaire de sa voisin de Fort Mahon nous donnent l'impression de changer de pays.





La steppe? Non, juste la dune comme on l'ignore, celle où pullule flore et faune, où la vie s'établit. Loin des clichés de grandes vagues de sable fin, on y observe des paysages splendides.