mardi 12 septembre 2006

"On peut vous aider?"


Dans les boutiques de fringues, les vendeurs, c'est comme des fauves. Ils se cachent derrière les chemises à carreaux en promotion, et dès que tu rentres dans le magasin, ils bousculent la mamie à lunettes venue acheter un slip à son petit-fils pour la rentrée, ils te sautent dessus et affichent un sourire salace et baveux en demandant : "On peut vous aideeeeer???" Et là, un frisson te parcoure l'échine, et seulement trois choix te sont laissés :

1. Tu dis "Oui, pourquoi pas", d'un air réticent, et tu es parti pour une heure d'essayages de tout le magasin, pour finalement repartir avec une paire de chaussettes à 30 euros et une carte de fidélité de ce magasin là où tu ne viens qu'une fois tous les 36 du mois, alors que toi, tu voulais juste un tee-shirt.
2. Tu réponds "Non merci", et il ou elle rétorque "Je suis là, si besoin...". Tu fais vite le tour de la boutique et tu finis par sortir les mains vides, accablé par le regard coléreux de ta charmante hotesse, qui te cachait par son gros c.. la chemise verte et orange que tu cherchais depuis des mois.
3. Tu chopes le rayon Jeans et tu bazardes les pantalons sur la vendeuse, créant une diversion pour te barrer en courant avant qu'elle te saute dessus. Résultat : T'as eu tellement peur que tu repars sans rien sauf une trace au fond de ton froc, qui est maintenant fichu...

L'exception, c'est le vendeur de chez Confo. Lui, il a peur de toi. Tu entres dans le magasin, tu choisis l'armoire ou le canapé que tu adoooores, et tu tourne autour, tel un chien en chaleur autour du trou du c... euh, enfin bref. Et personne ne vient. Alors tu vas demander à l'accueil, qui passe un appel. Et toujours personne. A bout de nerf, tu en attrapes un qui passe prendre sa pause-café (avec tous les autres en même temps, semble t'il), et tu lui imposes de te vendre un truc. Le monde à l'envers. Ou alors, ils jouent à pas se faire attraper? Ca doit être parce que t'as du mal à acheter que Confo, c'est le pays où la vie est moins chère...

6 commentaires:

  1. Je sais pas pourquoi mais j'ai l'impression de voir un message subliminal en la "chemise verte et orange que tu cherchais depuis des mois"...

    RépondreSupprimer
  2. Un suédois fanatique12/9/06 18:04

    Pffff Conforama c'est nul !
    Vive la Suède ! Vive IKEA !

    RépondreSupprimer
  3. et le pire chez confo, c'est quand la caissiere refais le ticket de caisse, pour pas se tromper de vendeur, afin que ces derniers touchent leur prime. la caissiere a plus bossé qu'eux !

    RépondreSupprimer
  4. Meme message subliminal qui m'a traverse l'esprit au moment ou j'ai lu "la chemise verte et orange"...
    Excellent article ! Continue comme cela !

    Fabi

    RépondreSupprimer
  5. Moi quand je me cahais derière les chemises c'était pour pas que ma chef me voit!
    Pour confo, on a déjà testé quand on a acheté la grande partie des meuble pour l'ancien appart, Alex est arrivé un week end en jean personne n'a bougé on a tourné 1/2 heure en parlant très fort pour qu'ils nous entendent, de rage on est rentrés à la maison et on est revenue dans la smainen avec alex en bleu de travail (c'est à dire cotard cravate) et là on a vu 3 vendeurs arriver sur nous et quasiment se disputer pour nous servir! pourtant on avait pas plus de choses à acheter ni de tunes à dépenser sue le WE! Mais bon c'est confo!!!!!

    boubou

    RépondreSupprimer
  6. lolo celui qui revient tjs pour t'emmerder13/9/06 20:19

    confo c rien! oublie pas d'aller dans une boutique new age lol! et pis si confo etai pas la t meubles ben tu les aurais pas et comme tu dis dans ta citation:" tel un chien en chaleur qui renifle le c.." ben c toi qui les aurai eu ds le c.. lol

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !