vendredi 10 août 2012

Je pense, donc je tweete...

J'ai découvert le blog de Hiéléna il y a peu, finalement, et plus je la lis, plus j'adore. Je ne connais pas encore la blogueuse qui se cache derrière son avatar mais je partage beaucoup de ses idées et nous avons un point commun: nous sommes avides de culture ! Et c'est sur ce premier point que je vais répondre à la chaine sur laquelle elle me tague, invitée par Elooooody: « comment tu tweetes? »

Alors c'est bien simple, je me suis inscrit à Twitter plus ou moins parmi les premiers. Au départ je voyais surtout ça comme un grande coloc' dans laquelle je pouvais échanger en live avec mes amis blogueurs. Rapidement, l'application est devenue un haut lieu d'échange de liens d'information: je cliquais assidument sur la plupart, j'avoue avoir appris plein de choses inutiles, merci les twittos !

Images intégrées 1

Dans un deuxième temps, j'ai un peu lâché l'affaire. Mon compte était paramétré pour publier automatiquement mes billets, sans pour autant me rapporter des visites, je retweetait quelques déclarations amusantes des copains... J'ai appris à suivre le hashtag des émissions télé, mais tout va parfois si vite sur Twitter, que les échanges entre les différentes personnes que vous « followez » sont frénétiques et vous perdez rapidement le fil...

Seuls les tweets qui me sont adressés, @Homer62, restaient faciles à suivre et je les consulte encore tous les jours.

Sauf que je ne suis pas sur le net tout le temps. Je tweete presque pas, je perds des followers mais j'm'en fous. Je consulte encore Twitter pour les liens de temps en temps. Mais je ne suis pas un veilleur sur la toile, je partage plutôt l'information dans mon blog, j'y apporte mon avis, et au final, je ne suis pas un twittos frénétique. Tant mieux, croyez moi.

L'application existe sur mon mobile vintage. Je l'ai installée, surtout depuis que je suis en illimité, mais je me connecte rarement. J'ai un compte Twitter, je suis dans la tendance, et je reste « contactable » par ce biais. Je n'en abuse pas. Mais qui sait, je vais peut-être y revenir? On a toujours à apprendre ! Et puis c'est aussi un moyen de garder contact. De créer un réseau social. C'est important.

Bon, je ne m'étends pas plus là-dessus. Je vais taguer El Camino, Bembelly et Romain !

2 commentaires:

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !