jeudi 21 mars 2013

Tout ce qu'il faut savoir sur les fantômes

 
Quand on regarde les émissions sur le surnaturel, on se laisse souvent happer par le mystère et on écoute, on veut ou on ne veut pas y croire, on se laisse surprendre et on croit apprendre des choses. Par exemple, on y voit des fantômes, ombres errantes dans les maisons hantées parce qu'un habitant a trouvé là une mort violente, ou s'est suicidé. Souvent, un prêtre exorciste ramène ses miches et fait des incantations pour chasser l'esprit. Rituel divin ou simple arnaque, nul ne le sait vraiment. On se contente de cette mythologie simpliste et c'est tout, ça nous va bien.
 
 
Et puis il y a ceux qui créent (ou découvrent) une autre mythologie. Se basant sur des textes anciens, sur des faits comme sur des légendes. Et qui en font une série avec une cohérence constante , qu'on découvre avec un plaisir coupable, et dont on assimile les méthodes pour finir par y croire. Ainsi, ce qu'il faut savoir sur les fantômes:

Ce sont des gens morts (?) violemment ou non, qui ont une chose à finir sur Terre et qui ont choisi de ne pas suivre la Faucheuse qui les emmène dans leur demeure finale. Ils hantent un lieu précis ou s'attachent à un objet, une relique de leur vie. Si certains sont pacifiques, ils deviennent vite fous au fur et à mesure qu'ils découvrent leurs possibilités d'intervenir sur notre réalité, en déplaçant des objets, faisant du bruit... Ils deviennent souvent méchants et dangereux. On les appelle alors Poltergeist.

On peut se protéger des fantômes lorsqu'ils vous attaquent: il faut s'enfermer dans un cercle de sel. D'en déposer devant les issues, portes et fenêtres. A l'intérieur, ils ne peuvent vous atteindre et bien souvent, ils se « matérialisent » face à vous, fous de rage. Si par malheur vous n'avez pas le temps ou les moyens de vous enfermer dans le sel, ou mieux encore, de charger des cartouches de fusil avec du gros sel, sachez qu'ils sont sensibles au fer pur. Armez vous d'un tisonnier et en les frappant, vous les verrez disparaitre... pour un moment.

Car pour s'en débarrasser définitivement et leur donner le repos éternel, il faut bruler leurs ossements. Tous les ossements. Et pour cela, parfois, il faut déterrer leur corps. Arrosez de térébenthine et foutez le feu. Et si, à l'extrême, cette solution ne suffit pas et que les flics ne vous ont pas chopé en train de violer une tombe, brûlez aussi les artefacts hantés. Ça peut-être un bijou, une photo, n'importe quoi auquel l'esprit peut s'attacher. C'est d'ailleurs parce que vous transportez cet objet avec vous que l'esprit peut vous suivre n'importe où !

Voilà, à présent, vous savez presque tout. Assez pour survivre.

Comment je sais tout ça?


Je regarde un peu trop la télé ;-)


17 commentaires:

  1. Et les zombies? Ils entrent dans quelle catégorie? Ils sont pas encore fantômes en fait, c'est ça?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'y viendrai, j'y viendrai...

      Supprimer
    2. Parce que de ce que je sais, il faut réduire le cerveau en bouillie sinon ça marche pas.

      Supprimer
    3. Ca, c'est la théorie de The Walking Dead ;-)
      Mais il en existe d'autres. Comme commencer par trouver la source de cette résurrection (le Nécromancien)

      Supprimer
    4. Pourtant dans Walking Dead, ils cherchent hein... Me dis-pas s'ils trouvent, je n'en suis qu'à la moitié de la saison 3

      Supprimer
    5. On en est au même point ,t'inquiètes !

      Supprimer
  2. Je regarde aussi beaucoup la télé et en plus, j'habite le pays des sorciers ! Mettre du sel autour de la maison est une coutume ici. Bien sûr ça se perd mais on entend encore de drôles d'histoires !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu habites à Poudlard????? Ouah !
      C'est quoi, en vrai, le pays des sorciers?

      Le truc du sel je connaissais... Apparemment ça marche, non?

      Supprimer
  3. En tant que Potter maniaque j'aimerai bien !! Le pays des sorciers c'est le Berry !! Il y a pleins de légendes et on a même un musée de la sorcellerie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hop, j'ajoute à mes projets de voyages !

      Supprimer
  4. Et bien tu as déjà un point de chute chez nous, vous serez les bienvenus !! Et ce ne sont pas des paroles en l'air !
    (désolé de ne pas pouvoir mettre en réponse : je n'y arrive pas avec mon mobile !)

    RépondreSupprimer
  5. Bonjour! Je me presente un peu, j'ai 20ans et depuis petite on a des esprits dans notre famille mais on a jamais vraiment été en contact avec eux, chez moi je me sent souvent observé et je sais qu'ils sont la, j'entend souvent des bruits dans la cuisine ou ma chambre, j'ai déjà fais de la projection astrale, donc je m'y connais asser dans ce domaine du paranormale ce qui fait que j'ai bcp moins peur mais il a y une phrase que vous avez dites et qui m'a tilté: ils seraient apparemment sensible au fer pur? Une fois un soir quand j'étais dans mon lit 5min après avoir éteindre la lumière j'ai un de mes deux fer à cheval au pied de mon lit situé au dessus de mon radiateur qui a fait du bruit et pourtant quand j'ai allumé rien avait bougé, je suppose que c'est lui, mais comment pouvait vous expliquer ça??
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour et pardon du retard, je ne viens de voir ton commentaire que maintenant. J'ai fait un article aujourd'hui sur celui-ci. Tu peux aller lire; si tu veux, je reste à disposition.

      Supprimer
  6. J'ai jamais vu un tel ramasssi de connerie , tu n'y connais rien c'est affligeant , tu n'a jamais été confronté à des manifestations , la seul chose à laquelle tu a été confronté c'est à supernatural , merci au revoir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà apparemment tu n'a pas été confrontée à l'école: tu ne sais pas lire, il faut s'identifier pour publier un commentaire. Bon allez, je fais un effort; tu n'as donc pas d'humour?
      Rien ne dit que je n'y connais rien, j'ai juste publié un billet pour me détendre, principe de ce blog, on dit ce qu'on veux. Ce n'est pas un site scientifique, voyons! Merci et au revoir (au revoir ça veut dire que tu vas revenir?)

      Supprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !