jeudi 18 mars 2010

Le huitième pêché: le 8 by Suchard


Vous avez peut-être risqué votre âme pécheresse la semaine dernière lors d'une soirée exceptionnelle à Paris? Confessez vous vite... Je le vois, certains d'entre vous n'ont pu résister à la tentation d'aller au Scopitone pour céder à l'appel du 8 by Suchard: un pêché fondamental qui s'ajoute à la liste des 7 Péchés Capitaux que sont l'envie, la gourmandise, la paresse, l'orgueil, la colère, l'avarice et, mon préféré, la luxure!





Du 8 au 13 mars, l'ancien Paris-Paris a donc accueilli des artistes (DJ et groupes) qui ont mis en scène les différents pêchés, dans les salles habituellement fermées du Scopitone, le tout merveilleusement éclairé par les reflets des chocolats Rocher Suchard, célèbres pour la pluie dorée qui laisse rêver à la télé. La préférée des Dieux, parait-il... mais pas seulement ! Les heureux participants à la soirée Le 8 by Suchard ont donc pu se laisser aller à leurs travers, à la maison des plaisirs défendus, de 17 à 2h du matin et jusque 6h les vendredi et samedi, lors des soirées "plaisirs 8", au rythme d'un dance floor déchaîné, lancé le 8 par Frederic Beigbeder et clôturé le 13 par l'Illicit Party, dont on peut retrouver un clip sur le site www.le8bysuchard.fr. Une fiesta de tous les diables, pourrait-on penser, où il ne fallait surtout pas résister à la tentation. D'ailleurs, pour faire partie des privilégiés, il fallait tagguer un max de monde sur Facebook la semaine précédente: le plaisir revient aux plus méritants ! Différentes animations étaient proposées durant la semaine, d'un événement qu'il ne fallait sûrement pas manquer si vous aimez les Suchards - comme moi - sans écouter votre conscience ;-)









Le 8 by Suchard

envoyé par Mindshare. - Regardez plus de vidéos comiques.







Article sponsorisé

4 commentaires:

  1. A consommer avec modération.

    RépondreSupprimer
  2. Le 88, c'est de la perversion !
    :-))

    RépondreSupprimer
  3. Si tu veux choisir des dieux et déesse pour aller vivre avec eux, c'est le moment: je t'ai tagué pour un voyage dans le temps.

    RépondreSupprimer
  4. Arras, 1890 ? Poussez donc jusqu'à Lille, pour assister au baptême du petit Charles de Gaulle...

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !