vendredi 1 février 2008

Du mérite de s'en prendre une

Une gifle... et on reparle du Nord Pas de Calais à la télé. Quand ce n'est pas pour parler de viol, d'incendie, de fléau ou d'élection d'un candidat UMP, on trouve encore un fait divers à disproportionner. Non, il ne fait pas bon vivre dans la Nord, il pleut, ça pue et les gens sont des péquenauds qui parlent tous patois. Si, si, c'est montré à la télé !! Halte à la discrimination du Nord, c'est une région où il fait bon vivre et qui, comme d'autres en France, possède un charme indéniable et reconnu - entre autre - par les touristes de plus en plus nombreux ! Je m'amusais ce matin à lire dans le journal local, les réactions de lecteurs face à la gifle. Rappel des faits : un prof de technologie veut faire une activité de groupe dans sa classe. Pour cela il demande à ses élèves de redisposer les tables. Un d'entre eux ne fait rien, le prof déplace brutalement ses affaires et l'écarte. L'élève l'insulte d'un "Connard" retentissant (!), le prof le gifle et le traine dans une pièce où il l'oblige à écrire un mot d'excuse. Le papa du gamin se pointe, ayant appris la chose, et un coup de chance il est gendarme ! Excès de zèle, plutôt que de reconnaitre l'irrespect du gosse, il embarque le prof qui n'avait jamais fait ça de sa vie et les médias s'emparent de la chose, vu qu'en ce moment on ne parle plus trop de Nicolas Sarkozy.
Donc, j'en reviens à mes lecteurs de la Voix du Nord : une dizaine de réactions, toutes en faveur du professeur, de gens qui savent ce qu'est le respect et qui rappellent avec humour que dans le temps, quand un prof donnait un gifle à un gosse, le père de ce gosse lui en donnait une deuxième en rentrant ! Non mais !

3 commentaires:

  1. Etant maman je suis contre les violences corporels mais là je susi d' accord avec le prof, un enfant irrespectueux envers ces professeurs est un enfant mal élevé qui méritent qu' on lui donne des limites et qu' on lui rappel la bienséance, bien sur, la réaction du professeur a été impulsive, mais delà à le mettre en prison, il y a de l' abus de pouvoir dans l' air, le gendarme devrait apprendre à son fils les bonnes manières avant de demander aux autres une réciprocité.
    Quel modèle, vraiment, c' est une honte!

    RépondreSupprimer
  2. On marche vraiment sr la tête avec cette affaire, on traite un prof comme un criminel pour un simple gifle, c'est honteux.

    RépondreSupprimer
  3. MissTortue3/2/08 16:31

    J'adore ce boulot:on a le droit de se faire insulter et ça semble normal à de plus en plus de gens.

    Heureusement que bon nombre de personnes se rendent compte de la disproportion du jugement, ça me rassure un peu...au cas où un jour, excédée, je ne lâche moi aussi ma paume en travers de la joue d'un élève "trop" poli !

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !