lundi 30 avril 2007

InQuest : l'aventure du XXIe siècle

Le CE du boulot a parfois de bons projets. Surtout quand on lui met la puce à l'oreille. Cette fois-ci, il nous a emmené à Villeneuve d'Ascq passer la soirée au jeu d'aventure du XXIe siècle : InQuest. InQuest est un concept récent, novateur et unique au monde. Il s'agit d'une surface de 6000 m² décomposée en quatre mondes bien distincts, dans lesquels l'aventurier fièrement équipé devra découvrir un indice qui le ménera à l'énigme finale. Un peu un "Fort Boyard" pour tous. Mais tout simplement génial. Le cadre est futuriste, le jeu est plongé dans le noir, simplement éclairé de spots et néons judicieusement placés. Dès l'arrivée, j'étais inquiet de voir des cables et des filets suspendus au dessus du hall d'entrée, mais je me rassurais en me disant que ce n'était qu'une déco. Hum. Rapidement, mon équipe fut appelée en salle d'embarquement, où nous nous changeâmes au profit d'une jolie combinaison IQ, et de chaussures adaptées. Après quelques consignes, nous voici lancé dans l'aventure... Premier monde, faisant appel à un peu de culture et au sens de l'orientation, en temps limité. Deuxième monde, faisant appel aux capacités physiques en temps limité, là aussi. Troisième monde, petite pause culturelle. Quatrième monde, la voie aérienne, au-dessus des mondes... Je n'en dirais pas plus pour garder le suspense sur le concept, mais je n'ai qu'une chose à dire sur le jeu : allez-y ! C'était vraiment génial, plein de rythme, de surprises, et d'esprit d'équipe et de bonnes suées ! C'est certain, j'y retournerai, ça vaut vraiment le coup. Pour la petite histoire, nous avons comparé les scores des différentes équipes engagées sous la bannière de mon boulot. Nous avons fini premier ! The winner ! Yesss !!!

Après coup, l'esprit encore embué de la fantastique aventure où certains moins "courageux" avaient dù abandonner, notre petit groupe se rendit au restaurant Crocodile pour apprécier le réconfort après l'effort. Crocodile, là aussi, est un concept sympa. Je ne sais pas si vous connaissez dans le sud, mais il s'agit d'un resto où, pour un prix unique, vous avez accès à un plat principal précédé d'un buffet d'entrées à volonté, et suivi d'un autre buffet de desserts à volonté ! Sans oublier les boissons illimitées... Bref, une soirée bien arrosée au bout de laquelle nous avons dù marcher un peu pour dégonfler notre estomac bien tendu. Il fallait voir notre petit groupe faire le tour du parking pour digérer au mieux le trop plein d'entrées et de bières entassé dans notre ventre. Comique. Ce soir -là, je me suis couché épuisé mais ravi, et c'est bien l'essentiel. Une soirée à remettre au plus vite.

4 commentaires:

  1. Heiiiiin! Comment je suis déçu!!!!!!!!! La chiante avait dit qu'on irait ensemble à Inquest! j'étais tout content et là, qu'apprends-je sur ce blog? Que tu y es allé avec tes collègues! Eh bien moi je dis je suis déçu Môôôôôôsieux, extrêmement déçu de cette attitude. Moi qui me faisait une joie, j'avais même acheté un pitit jogging bleu pour l'occasion.
    Bah j'irais sans vous Na! :-p

    RépondreSupprimer
  2. On a dit qu'on y retournerai, fais pas ta fille :-p ! L'occasion était belle : 25 euros le jeu + le repas à volonté + le bus. Cela dit, la chiante était persuadée que t'y étais déjà allé, oui monsieur toi-même/ Mais on y retournera avec toi, y'a du défi !

    RépondreSupprimer
  3. Eh bien moi aussi j'y suis allé avec mon CE y'a quelques mois et j'ai trouvé le concept très sympa ! Un espèce de grande cage à hamsters...

    RépondreSupprimer
  4. La chiante...2/5/07 15:45

    Med j'avais dit SI on y va pas avec l'entreprise on ira le même jour avec vous.
    Mais l'entreprise n'a pas annulé donc on a été avec eux car sa valait super le coup mais c'est sur qu'on y retournera avec vous tous...car c'était GENIAL...

    Donc on se prévoit sa pour cette année. Sinon Med, je veux voir ton "pitit jogging bleu" moi,lol.

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !