mardi 1 mai 2007

Safari photo

Ce 1er mai est une journée où j'ai pas chômé, c'est ironique ! J'ai aussi remarqué que c'est quand on ne travaille pas qu'on s'occupe le mieux. En tout cas aujourd'hui, il y avait de quoi faire. Petit bilan de ma journée... en safari photo.
J'ai commencé par rendre honneur à l'actualité arrageoise. J'avais entendu parler du marché au fleur, qui se déroule place Victor Hugo, autour de l'obélisque. Comme chaque année le 1er mai est un jour ensoleillé, j'ai l'habitude de me balader en ville. Je suis d'abord allé au jardin du Gouverneur pour écouter un peu l'orchestre symphonique qui avait pris place dans le kiosque, puis je me suis rendu sur la place à l'obélisque, toute proche. Tout autout étaient installés marchands et badeaux, le cadre mi-médiéval, mi-XIXe était propice à l'envoutement. Des danses du début du siècle égayaient encore l'endroit, entrainant les passants au rythme de valses particulières. Ca a du charme, tout ça ! Ca sentait bon les fleurs, les gens souriaient de ce soleil matinal qui chauffait déjà les visages. Le cadre idéla pour continuer ma promenade, à travers la place St Etienne et vers le Théatre...Des stands en toile se dressaient le long de la place du Théatre fraichement restaurée. Celles-ci accueillaient un autre genre de marchands : le 1er mai est, à Arras, l'occasion de fêter le livre et d'inaugurer cette année le 6e salon du livre d'expression populaire et de critique sociale. Evidemment on y retrouve les habituels petits groupes associatifs : jeunes communistes, greenpeace, association théatrale, et même mes copains de la confed' paysanne... Passer au travers des stands procure une drôle de sensation, celle d'être ailleurs, dans un monde que les idées partage, celui qui finalement ne pourrait se souder à aucun symbole. Et puis un tuyau vous parvient à l'oreille. Un vrai tuyau, un tube noir dans lequel résonne un poème, une idée, une élocution pleine de sagesse. C'est typique, c'est charmant, c'est distrayant. Et puis, de errer à la maison folies, l'Hotel de Guines où se mettent en valeur conteurs et marionnettistes venus d'ailleurs. J'ai d'ailleurs croisé là un touareg. Un vrai. Top délire. Plus bas, la cour de l'abbaye St Vaast accueillait les dessinateurs de BD sous un chapiteau sentant la sueur... Hmmm, excitant. ? Le Théâtre, quant à lui, renfermait dans son sous-sol des écrivains de la région qui dédicaçaient les bouquins. Bon, là, j'peux pas dire, j'en connaissais aucun. Ils étaient peut-être connus, hein!L'après-midi, il était question de apsser faire un tour à la grande braderie-brocante de Liévin (c'est dans le Pas-de-Calais, pour les ignorants qui ne connaissent pas le Stade Couvert pourtant réputés). Que de monde là-aussi, entre marchands et riverains vendant breloques et bibelots. Les brocantes ça a toujours du charme, même si ça m'agace dur de voir les gens arrêtés en plein milieu du chemin pour tailler une bavette avec des amis rencontrés là, de suivre ou d'être suivis par des poussettes qui vous écrasent le pied, ou de piétiner sans cesse devant un stand où il n'y a rien de spécial à vendre. C'était des cassettes cochonnes. Ah, ça interesse quelqu'un?Enfin, avant d'aller manger des crêpes chez belle-maman, j'emmenais ma chère et tendre voir l'excellent dernier film de Sam Raimi en salle obscur, j'ai nommé Spiderman 3. Epoustouflé par les effets spéciaux, ça va sans dire. Grandiose, même si par moments le héros passe pour le patriote de base au fil de clichés bateaux (spidey devant le drapeau américain, la classe!). L'histoire en elle-même : L'homme-araignée se bat contre le retour du Bouffon vert, l'homme sable évadé de prison qui aurait tué son oncle, Venom venu de l'espace qui révèle le côté obscur de Spiderman, et enfin contre ses problèmes relationnels avec MJ. Du lourd au programme. Mais un très bon film, fidèle à l'esprit, une vraie suite. A voir !!!!

2 commentaires:

  1. Marge la chiante2/5/07 16:02

    c'est TROP GENIAL le film "Spiderman 3", je vous conseil de le voir...

    Trop fort les effets qu'il donne.
    c'est super...

    RépondreSupprimer
  2. Superbe article ! Superbes photos ! Je n'ai jamais vu Arras aussi animé ! J'aurai bien aimé voir la place Victor Hugo recouverte de gens, c'est joli mais c'est désert en temps normal.

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !