mercredi 25 avril 2007

Attention, travaux !

Dans ma rue, on s'fait tout l'temps des petits travaux.
Comme ça, pour rien, sans un sourire
Pour justifier de nos impôts
Dans ma rue...
Je suis bien content d'avoir déménagé de l'autre côté de l'immeuble il y a un an. A l'époque, j'entendais trop clairement le moteur des voitures, les gens qui parlent devant la porte du sas, le bruit de la rue. Désormais, la seule nuisance sonore vient de mes propres ronflements, à l'exception parfois des idiots qui dévalent les escaliers en courant.
Vendredi dernier, au courrier, il y avait ce prospectus qui émanait de la ville, et qui nous avertissait de travaux qui auraient lieu dans la rue Ste Claire, celle en face de l'immeuble. Il s'agissait de réfection des pavés qui composent ce tronçon de 15 mètres de long. La rue serait donc barrée et le stationnement interdit au droit des travaux. Cependant, avec un week-end ensoleillé, une période de vacances scolaires et des préoccupations politiques, les gens ont tendance a oublier ce morceau de papier laissé dans leur boite aux lettres et... leur voiture ! Car ce matin, en descendant, je fûs accueilli par le brouhaha boucanesque des travaux dans la rue. Il était 7h20, et mes voisins habitant en façade ont subi les désagréments qu'offre une telle position !Imaginez ceux qui sont en vacances, qui s'attendent à faire une grasse matinée et qui sont réveillés par les travaux ! Enervant... Mieux que ça, en remontant la rue, je voyais les voitures restées là, garées en épi, dispersées entre deux panneaux de stationnement interdit et cachées derrière grues et camions de BTP. Leur propriétaires ne s'étant pas déplacés pour les bouger de là (étaient-ils absents, en vacances?), le véhicule risquait d'être abimé, s'il n'est pas auparavant emmené en fourrière ou coulé sous le goudron (!). Merci à la ville d'Arras de prévenir si tard. D'autant que même si le bonhomme sort, encore en pyjama, pour déplacer son auto, il pourrait se retrouver bloqué au milieu de la route, car celle-ci est déjà en partie "décollée" ! Car plutôt que de s'arrêter à la section pavée de la rue ste Claire, la ville a décidé de s'attaquer à la réfection complète de la rue d'Amiens côté diocèse. Ma rue, quoi. Super idée.
Note pour moi-même : penser à bouger la voiture. Elle est à la limite des travaux (pensez, je viens de la laver), et j'en aurai besoin jeudi. Ca serait bête d'être bloqué...

1 commentaire:

  1. La chiante3/5/07 10:52

    ah oui, quel MERDE c'est c'est travaux...
    Désolé, d'être si vulgaire mais c'est vrai quoi.

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !