vendredi 2 novembre 2012

La pathologie Dublog

 Je n'ai pas laissé tomber ce blog, n'ayez pas peur. Mais de récentes contraintes de temps m'empêchent de m'y consacrer en bonne et due forme, à savoir y publier un billet par jour tout en allant lire ceux des copains. La blogo tourne bien sans moi, c'est certain, je n'en suis qu'une infime partie.

Je survole à peine l'actualité, d'ailleurs. Et qu'y a t-il à commenter, entre polémiques politiques inintéressantes, faits divers et manifestations naturelles qui inondent, au sens propre, nos écrans, alors que dans mon département, l'eau monte aussi mais qu'on l'ignore pratiquement...? Bloguer présente une redondance pouvant amener lassitude, mais dans mon cas, c'est vraiment par manque de temps que je m'éloigne de mon clavier. Mes contacts FB en témoigneront, j'y suis tout autant moins actif.

Je me suis donc laissé fondre dans le paysage, au point de ne plus y être perçu. D'acteur du web, me revoilà observateur. Anonyme, ou presque. Je le déplore. Et j'en suis responsable. Alors je me pose la question de savoir si je dois continuer à bloguer? Une simple veille, aussi longue soit-elle, signifie t'elle la mort d'un blog? La plupart des pauses sont voulues, réfléchies, avec une date butoir, non?

Pendant toute la journée d'hier, au gré de mes activités, j'élaborais déjà plein de billets à publier. J'avais envie. Besoin. Mais voilà, le soir venu, un quart d'heure de libre devant moi, face à mon écran, pouf, plus envie. Des choses à dire mais la flemme de le faire. C'est grave, docteur?

6 commentaires:

  1. moi aussi je fourmille d'idées, mais pas le courage de m'y atteler, c'est pas grave, ça reviendra

    RépondreSupprimer
  2. Je vous manque, au moins? :-|

    RépondreSupprimer
  3. Me oui tu nous manques, tu vas pas faire ta gonzesse a nous demander ca quand meme ? :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai le même souci après ma pause de 2 ou 3 semaines. J'ai pleins d'idées, mais j'ai dû mal à les mettre par écrit et encore moins le temps pour le faire ! Allez, on va se motiver tous les deux !!

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !