jeudi 26 novembre 2009

La fin des temps

Revenons sur cette histoire de fin du monde. Les mayas ont donc fait un calendrier qui, au 21 décembre 2012, s'arrête. Il parait que s'en suivrait un cataclysme qui mettra fin au monde que nous connaissons. Même les plus sceptiques sont touchés: comme chaque chose a un début, chaque chose a une fin. Immédiate ou non, nos contemporains interprètent désormais les signes: LHC, Crise boursière, crise climatique, guerres, grippe A ou aliens, tout est bon pour annoncer la fin du monde. On ressort les mêmes arguments qu'en l'an 2000, rappelant que les écrits bibliques annoncent un jour ou l'autre la fin du monde, que Nostradamus et Paco Rabanne sont d'accord et que les élections présidentielles en France marqueront le pas de la fin de l'humanité. Mais ne paniquons pas non plus, tout ça reste très flou et surtout, les Mayas n'ont pas inventé le couteau Aztèque ;-)

7 commentaires:

  1. Ouais, soucoupistes, adorateurs de l'œuf dur, et adeptes de la fin du monde, même combat! En fait, même si on accorde un intérêt autre qu'esthétique aux jolies soucoupes à café des Mayas, les cinglés du New Age ne savent de toute façon pas calculer. Le calendrier en question s'arrête en réalité deux siècles plus tard, en 2220…

    RépondreSupprimer
  2. Joli le couteau à steack ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Le calendrier maya ne peut finir car il est cyclique et non linéaire comme notre calendrier.
    Attendons deux ou trois alautuns (période équivalent à 23.040.000.000 jours) pour voir :)

    RépondreSupprimer
  4. C'est dingue quand même où va se nicher le désir inconscient de tout balayer et de recommencer à zéro...
    Réelle fin des choses ou fin d'un cycle, tout est bon pour titiller l'imaginaire et offrir aux gens ce qui ressemble fort à de l'espoir.
    Comme quoi, l'écho révolutionnaire a encore de beaux jours devant lui...

    RépondreSupprimer
  5. Ouia bin, j'attends le 22 décembre 2012 pour commenter et j'évite de dire (peut-être) une bêtise !
    :-))

    [Le couteau aztèque, c'est pour les sacrifices ? :-)) ].

    RépondreSupprimer
  6. On sent que la question t'interpelle tout de même :)

    RépondreSupprimer
  7. Comme tout le monde, non? L'avenir est toujours incertain, on ne peut jamais savoir...

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !