mardi 26 août 2008

La fin des Newsgroup chez Free (Renaissance)

Free ferme encore des newsgroups. J'avais parlé de ça il y a quelques temps, et le rythme infernal ne cesse de s'accroitre. Pour lutter contre le piratage, le fournisseur d'accès qui proposait justement l'accès aux serveurs de news gratuitement ferme celui-ci et finalement prive ses abonnés de l'utilisation d'un service à cheval sur la légalité. Rappelons brièvement ce qu'est un Newsgroup : il s'agit d'un serveur sur lequel sont hébergés des fichiers que chacun peut télécharger à son bon vouloir, à des débits dépassant largement le P2P classique. Des petits malins ont vite vu l'interêt de ces serveurs pour le partage de gros fichiers tels que des films ou des jeux, et ont franchi la ligne de la légalité. Dès lors, le seul FAI qui autorisait l'accès des newsgroups s'est vu intimer l'ordre de lutter contre le piratage en fermant ceux-ci. C'est là que tout a commencé. En tant que Freenaute, j'avais l'habitude d'utiliser les serveurs gratuits offert par mon fournisseur (mais aussi d'autres situés en Hollande) et de récupérer des épisodes de séries, ou des films, en VO, raisonnablement. Mais depuis quelques temps, impossible de se connecter. Des messages d'erreurs, des tentatives de connexion ratées : mon Grabit (logiciel de récupération des données sur serveur) ne me servait plus à rien. Il était temps de lorgner sur les offres d'accès payantes...

Témoignage de Judas Bricot, l'homme pressé:
"Après avoir lu les comparatifs, j'hésitais entre Giganews et Newshosting (J'éliminais d'office Bug & Boot, seul fournisseur 100% français et c'est ça qui m'embêtait). Deux fournisseurs aux caractéristiques presqu'équivalentes mais qui diffèrent sur des points essentiels. Giganews est plus cher mais semble être le meilleur service (site en français, débit monstrueux, cryptage des données) alors que le rapport qualité-prix portait à l'avantage de Newshosting (sans cryptage). Je comparais les forfaits illimités.
Et j'optais définitivement pour Giganews, formule Diamant (illimité + cryptage SSL), pour 18 euros par mois. Ca peut paraitre beaucoup mais après avoir testé la formule d'essai, qui proposait 10 Go de téléchargement gratuit pendant le mois, je me rendais vite compte que ce ne serait pas suffisant - j'avais déjà fait 5 Go en deux jours. Me voilà donc abonné à un serveur de news efficace, fiable, crypté et qui permet de se connecter à tous les serveurs, même ceux fermés par Free ! Et c'est un des avantages indéniables de cette offre, il n'y a plus de barrière ! A celà s'ajoute un débit maximal de bande passante qui permet de télécharger un fichier en un temps record : moins de 10 minutes pour un film chez moi. "

Alors, on rejoint l'éternel débat du téléchargement légal ou pas sur le net. Judas fait partie de ceux qui comprennent bien le problème des droits et qui sont partant pour payer un peu plus de forfait FAI pour avoir une totale liberté de téléchargement - un peu comme la chanson à 1 euro sur FNAC.com. C'est pour celà qu'il n'a pas hésité à payer un abonnement Giganews.Peut-être pensait-il que l'argent de son abonnement serait reversé à la SACEM? Pourquoi pas ! L'argent n'est pas le problème à priori. Mais l'accès à toute forme de culture est freiné par les prix, il faut l'admettre. Et qu'on ne vienne pas parler de baisse des ventes: ce n'est pas dû au piratage, mais à la qualité et au prix des supports (allez voir un peu en Angleterre si ça baisse). Giganews et les serveurs payants, c'est l'alternative contre les majors qui brassent du fric.

8 commentaires:

  1. C'est en Allemagne, je crois, que la Loi est la plus intelligente. Il y est inscrit qu'en dessous d'un certain seuil de "piratage", il n'est utile de poursuivre ni de considérer la personne comme un malfrat.
    Mais quand comprendront-ils que faire circuler la culture, c'est améliorer sa visibilité et donc permettre qu'on l'achète !

    [Jen e vois pas les maisons de disque se plaindre de la surabondance du public dans les concerts, c'est étrange...].

    RépondreSupprimer
  2. Nous sommes d'accord. En Allemagne, un procès fait jurisprudence sur le sujet.

    RépondreSupprimer
  3. Hmmm... Donuts … Excellent !
    On prépare pour notre blog un article sur les arnaques d'affiliations et je me permet les commentaires suivants:

    Vous vous êtes basé sur un comparatif?, revenez sur le site en question et cherchez les mentions légales, vous avez dû tomber sur un site faisant de l'affiliation, dans ces cas les mieux notés sont ceux qui payent le plus. Donc ne soyez pas naïf c'est comme les comparateurs de prix sur le Web.
    Faites votre comparatif vous-même.

    Attention aux boites comme Giganews, Newshosting, etc… avez-vous trouvé un numéro de tél dessus ou un numéro de société?
    Comment font ils pour vous prélever tous les mois sans autorisations de prélèvements? … ils stockent votre numéro de CB chez eux.
    Et puis vous risquez d’avoir des soucis avec le fisc car fraude à la TVA avec ces boites US.
    Pourquoi écarter d’office une société Française? ne confondez pas le P2P et les Newsgroups, le réseau Usenet étant aussi légal ou illégal que le Web. J’avais un compte chez Bug&Boot en 2007 mais je manque de temps pour l’utiliser, 10€ chez eux pour un an c’est même moins cher que chez Bush Company :-)

    Bart.

    RépondreSupprimer
  4. Cher Bart, merci pour ce commentaire. J'en ai lu, des comparatifs, très nombreux, et Giganews n'était pas forcément le choix qui revenait en tête. Mais comme vous le dites, l'aspect légal ou illégal de la chose pourrait être bousculé par les prochaines lois contre le piratage, et aant de s'attaquer à de grosses boites américaines, je pense que le gouvernement fera le ménage parmi les françaises, voilà tout. Enc e qui concerne la "fraude fiscale", elle n'est pas plus importante que si on achetait un truc en Angleterre ou en Belgique... Enfin, sur les autorisations de prélèvement et le sérieux de la chose, le risque zéro n'existe pas, même avec des sociétés encore plus connues. Le fait est que ça marche, c'est bien l'essentiel. Il y a, de plus, des lois et des procédures juridiques internationales si problème. Quant au numéro de société, ou SIREN, il n'existe sous notre forme légale qu'en France. A partir du moment où c'est "à cheval" sur la légalité...

    RépondreSupprimer
  5. Je sais pas si j'ai été clair dans mes idées, là...

    RépondreSupprimer
  6. Cher Homer (Papa :-)),

    Je vous invite à lire le jugement Editeurs de BD vs Free. Free pour ses Newsgroups est un hébergeur et non un éditeur. Et puis une société qui fait de la VOD ne va pas fournir les NG gratos à ses clients ;-)

    En cas de prélèvements abusifs peux de particuliers feront les démarches (pour une dizaine d’euros) à l’international,
    réf problèmes avec Firstload, Usenext dans les différents forums etc…

    Aux US il y’a le Federal TaxID, mais le problème se situe au niveau que ces boites doivent avoir un numéro de TVA CEE pour vendre aux particuliers en zone euro (sorte de loi protectionniste Européenne dite la eTVA)
    C’est compliqué mais si le sujet vous intéresse j’approfondirais.

    Cordialement

    Bart.

    RépondreSupprimer
  7. Fiston (que j'ai envie d'étrangler lol), je serais ravi de lire votre article. Communiquez moi donc l'url que je lise cela...

    RépondreSupprimer
  8. de la part de B&B France ;-)

    http://www.droit-technologie.org/actuality-969/tva-la-commission-europeenne-propose-de-proroger-la-directive-relati.html

    http://www.legalis.net/jurisprudence-decision.php3?id_article=2209

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !