vendredi 9 août 2013

La tête dans les étoiles

 

Si les nuages ne sont pas trop présents ce soir, je mettrais peut-être le bout du nez dehors pour observer le ciel. Car ce soir, c'est la nuit des étoiles, aussi bien à la télé où évolueront les nouvelles étoiles de la Ligue 1, que dehors où on devrait profiter un peu des beautés de l'espace. Je lèverai les yeux vers la voie lactée, au milieu de mon jardin perdu dans la campagne, et j'observerais pour distinguer d'un coin de l'œil le passage d'une étoile filante. Je regarderais Vénus briller de toute sa splendeur au nord, chercherai les constellations qui ont bercé ma jeunesse.

L'espace, le temps, la conquête de l'univers et de son infinité. Se sentir tout petit, et pourtant faire partie d'un tout, harmonieux, en perpétuel mouvement.

 
Quand j'étais gosse, au village, le fils de mon instit était féru de tout ça. Au stade de foot, dans le marais, il y avait un petit bâtiment en béton, qui servait d'observatoire. Le toit en acier coulissait, et les télescopes attendaient. Lors des premières éditions de la Nuit des étoiles, je me rendais là-bas et il me transmettait sa passion. Le calme d'une nuit d'été, les mystères que garde encore le ciel, tout ça m'est resté et me passionne: j'aime en apprendre là-dessus. Alors oui, ce soir, je suivrai d'un œil la Ligue 1, mais mon esprit sera, lui, là-haut, dans les étoiles.

Images intégrées 1

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Mon papa avait reproduit ce dessin en peinture pour ma chambre :-)

      Supprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !