mardi 10 janvier 2012

Quotient Familial: Robin des bois aurait eu du mal au XXIème siècle !

Eh bien, la proposition d'abroger le quotient familial a engendré des réactions (l'égalitarisme forcené, vraiment?) en demi-mesure à droite ! Nicolas Sarkozy, le premier, estime que ça « aurait des conséquences dramatiques » pour la politique familiale « et pour toutes les familles françaises » et qu'il serait injuste de toucher à un héritage d'après-guerre, faisant partie entière de l'institution familiale du pays. Sauf que. Sauf que quand il s'agit de toucher à l'Assurance Maladie, héritage et modèle français depuis 1945, à droite, ils ne font pas de scrupule.

Valérie Pécresse déclare «  C'est une solution qui sera un coup de massue ; un coup de massue pour les classes moyennes et un coup de massue pour les familles parce que (...) il y aura 3,5 millions de ménages qui vont perdre, à partir de trois SMIC, et c'est particulièrement les familles nombreuses, à partir de 3 enfants » Donc les ménages les plus riches vont y perdre. Mais les ménages les plus pauvres, eux, on en parle pas? Eux, y gagneraient. Depuis quand prendre aux riches pour donner aux pauvres provoque t-il le malaise? A qui ça pose un problème? Tout est une question, au final, de niveau de vie? Quand certains s'en sortent avec 2500 euros par moi pour une famille de 4, je ne vois pas pourquoi une famille équivalente qui gagnerait 4 smic ne parviendrait pas à se passer de cette "aide" qu'est le quotient familial.

« Ce serait une folie. C'est quand même quatre millions et demi de familles qui sont concernées, c'est un coup porté à notre politique familiale. Elles y perdraient beaucoup » a déclaré le Chef de l'Etat, oubliant de préciser que cinq millions y gagneraient beaucoup.

« Le jeu de casse continue. C'est une aberration de plus de François Hollande. Pour chacune des 4,5 millions de familles, cela représente une perte sèche de 1.000 euros par an", a dénoncé auprès de l'AFP le ministre des Relations avec le Parlement, Patrick Ollier. » Il semblerait que le gugusse n'a pas lu le rapport du Trésor, lui non plus.

Sources: Libération et Le Point

Encore un billet politique, bouh.

6 commentaires:

  1. 50% les plus riches ça veut dire quoi ?
    Mais bon, je suis content : avec cette proposition, Hollande va s'enfoncer, je tiens le pari.
    Reste plus qu'à réagir au centre...

    RépondreSupprimer
  2. L'hérétique toujours à côté de la plaque : la droite et le centre qui défendent des gugusses qui touchent deux fois le salaire médian, le PS tape dessus. Il réussi ce qu'il a fait maladroitement en 2007 avec le "j'aime pas les riches" d'Hollande alors que la tranche de gens considérés sont pour beaucoup des gens fondamentalement à gauche et qui ne votent pas pour leur portefeuille...

    RépondreSupprimer
  3. Tiens j'ai pensé à toi ;)

    RépondreSupprimer
  4. je souris. Hollande en Robin des bois, c'est en effet plutôt drôle...

    @l'hérétique : je crois que là, c'est la droite qui s 'enfonce. Et Bayrou, contrairement à ce que son positionnement d'illusionniste laisse entendre, en est bien. PS : tu n'as toujours aps répondu sur le point précis de l'ampleur de son plan d'austérité, à côté duquel celuid e sarkozy, c'est du pipi de chat et le ferait presque passer pour un socialiste...

    RépondreSupprimer
  5. @l'hérétique: je reste convaincu que l'idée est bonne. D'ailleurs, un des billets de Nicolas aujourd'hui est pertinent. N'oublions pas que c'est la première "annonce". Au tour de Bayrou?

    @Nicolas: ton dernier billet sur le sujet circule au boulot !

    @El Camino: j'ai vu !

    @GdeC: en tout cas le vrai Robin des Bois aurait été lynché avec son idée de redistribuer ! J'ai lu ton billet "rebond". Bien vu !

    RépondreSupprimer
  6. Gloire ! J'aurais du t'y citer...

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !