vendredi 6 janvier 2012

Ça chauffe autour de Jeanne d'Arc

Je me rappelle être allé visiter la maison de Jeanne d'Arc à Domrémy, quand j'étais gamin. Il n'y avait pas grand chose à voir, qu'une maison de pierre et un jardinet dans lequel ils avaient reconstitué un bûcher. J'avais, genre, 6 ans? Je croyais que Jeanne avait été cramée là. Le reste de mon souvenir se passait dans un parc près de là où il y avait un toboggan immense.

Depuis, je sais juste que Jeanne la Pucelle a été emprisonnée à Arras, là où il y a la Poste.

Voilà voilà. On en pensera ce qu'on veut mais Jeanne d'Arc, c'est autant un personnage historique qu'un symbole religieux. Quand on se veut distinguer l'Église et l'État, dans notre République laïque, on n'en fait pas son fer de lance. En plus, elle entendait des voix, quand même. Un peu frappadingue, non? Or, Sarko et Le Pen n'hésitent pas à s'approprier le personnage en se rendant en pèlerinage à Domrémy pour les 600 ans de la Sainte. En fait, rien d'héroïque n'est arrivé là. Tout s'est passé à Orléans ou à Rouen.

Certains diront qu'en faisant ça, le Président sortant tente de se rapprocher du Front National dont le leader n'a pas encore ses signatures pour se présenter à la prochaine élection, et d'en profiter pour rallier à sa cause les fanatiques incultes qui n'y verront qu'une alternative au cas où Marine ne pourrait porter les couleurs de son parti à la Présidentielle. Déjà, en 2007, l'UMP marchait sur les plates-bandes de l'extrême droite. Rien n'a changé. Surtout pas Lui.


Et comme disait Jeanne d'Arc: « Vous ne m'avez pas cru? Vous m'aurez cuite ! »

5 commentaires:

  1. Jeanne Barque ! A la rame où à la nage, tout est bon pour rejoindre la rive bourrée d'électeurs !
    (ça sent le réchauffé)

    RépondreSupprimer
  2. ouais encore du Jeanne ! :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh, tu sais, tous les candidats à un moment ou à un autre, en se rasant ou en s'épilant, entendent des voix ;)

    C'est une page de notre histoire, avec l'avantage pour tous, qu'au fil du temps, la légende a pris le pas sur la réalité historique.

    RépondreSupprimer
  4. Pauvre Jeanne. Elle se fait descendre. (jeu de mots, je sors)

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !