jeudi 4 avril 2013

Coquille théologique

 
Une erreur grossière s'est glissée dans mon dernier billet. C'est évident. Il y a 2013 ans, Jésus n'était qu'un gamin prépubère qui taillait des objets féminins en bois dans l'atelier de son père, plein d'avenir pour la reprise de ce petit sex shop artisanal. Alors que sa mère s'en tenait au point de croix, tel un symbole de sa destinée.
 
Bref, Falconhill me fait judicieusement remarquer que l'an 2013 est celui qui suit la naissance du Christ, pas sa mort, donc mea culpa, grosse erreur sur la date.

Mais j'men fous, j'ai le droit, aujourd'hui. C'est mon naniversaire.

7 commentaires:

  1. Tiens bah bon anniv alors!

    RépondreSupprimer
  2. Un an de plus, c'est toujours ça de pris!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu comme ça ! On peut aussi penser que c'est ça de moins à faire...

      Supprimer
  3. Heureux naniversaire. Que les bulles fusent et les cadeaux aussi !!!

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !