mercredi 21 décembre 2011

Sarkozy: Tant qu'on a la santé...

Il fallait que j'en parle lundi pour que l'autre en parle mardi. Nicolas Sarkozy a insisté dans ses réformes de la santé, cette fois-ci en promettant « la création de 230 maisons médicales pluridisciplinaires » et une évolution du « mode de rémunération des médecins libéraux. » (source Les Echos). Je sais que les projets sont en cours dans mon village d'enfance. Rassembler les professionnels de santé au sein d'un seul dispensaire, ça paraît pas mal, non? Par contre, sur la façon de rémunérer les médecins... euh, le même généraliste dans mon village a fait 6 ans d'études et le voilà propriétaire d'une immense ferme, entièrement rénovée par des professionnels, au sien de laquelle il s'est même payé le luxe de creuser une piscine chauffée. Je crois que côté rémunération, ça va. Et ça m'étonnerait que Sarkozy promette à son électorat de tirer leurs revenus vers le bas. Avec la mise en place de ses réformes de santé, je prédis une nouvelle hausse des tarifs de la consultation.

« Il s'est par ailleurs déclaré favorable à une augmentation de la rémunération des infirmiers - à condition de leur confier « de nouvelles responsabilités » -et s'est dit « ouvert » à la création de « passerelles » à définir entre les métiers de médecin et d'infirmier. » Doit-on préciser que ce sont déjà les infirmières qui, dans les hosto particulièrement, sont responsables des dosages qui pourraient couter la vie à leur patient? Doit-on rappeler que même si le médecin se goure dans ses prescriptions, il est de la responsabilité du corps infirmier de vérifier? Et pourtant, leur rémunération est loin d'être à la hauteur de celle d'un docteur. Il y a surement un effort à faire selon le métier, en effet. Et si passerelle il se forme entre les médecins et les infirmiers, qu'elle soit justement reconnue.

Pour finir, je pense quand même qu'avant tout cela et ses promesses de campagne, le corps médical a désespérément besoin de main d'œuvre. Il manque des infirmières. Pour leur permettre notamment de respecter les engagements de ce même président en 2007 et prendre tranquillement 2 millions de jours de RTT cumulés, et bien mérités.

6 commentaires:

  1. Encore un billet politique !

    RépondreSupprimer
  2. ça n'en finisse pas! y a toujours un rapport entre la politique et la santé en ce moment.

    RépondreSupprimer
  3. j'avais l'intention d'écrire un billet sur le sujet, qui me semble fondamental, car se vanter de sa politique de santé quand on a autant réussi à faire l'unanimité cotnre soi dans un milieu porutant pas franchement acquis à la gauche, il a fait fort ! Quand on voit les dégats de la RGPP dans les hopitaux, il n'y a aps de quoi être fier. je ne suis pas vraiment certain que les amisons médicales résolvent tout; j'aurai l'occasion d'en reparler chez moi.

    RépondreSupprimer
  4. Ouais, gros malaise dans ces professions, les médecins se gavent à coup de 5% d'augmentation la consultation quasiment chaque année, quand les petits personnels triment pour trois sous... Des politiques clientélistes à l'image de tout le reste, typiquement sarkozyste.

    RépondreSupprimer
  5. @Nicolas: ouh, je marche sur les plates bandes du maitre? voyons plutôt ça comme un billet "société"

    @swiss life: pouf un peu de pub. En même temps, dois-je dire que ma mutuelle augmente de 10%?

    @GdeC: et il y a pléthores de sujets comme celui-ci. Avouons qu'il aura réussi à détruire plein de choses sous prétexte de réforme. Plus le temps passe, plus je trouve qu'il a une drôle de vision de la droite, finalement.

    @Stef: correct.

    RépondreSupprimer
  6. oui monsieur, il manque des infirmières et pas infirmiers : lapsus révélateur :-)

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !