mardi 18 octobre 2011

Sonde anale


J'ai été sondé hier. Ça ne fait finalement pas si mal. Il s'agissait simplement de répondre à quelques questions au téléphone. Pas de politique ni d'économie, rien à gagner, ni à vendre. Pas d'attente inutile, de musique pour patienter ou d'espoir vain, juste des questions.

Il était 20h15, quand la sonnerie retentit. Au bout du fil, une dame qui m'explique faire un sondage pour un institut, et recueillir l'opinion des gens qui utilisent les sociétés de service: aides quelconques, allocations, passage de femmes de ménage, etc... et quelques moyens de divertissements publics, comme la bibliothèque. 
C'est surtout sur ce dernier point que j'ai répondu, passant une vingtaine de minutes à l'écouter cocher les cases correspondantes à mes réponses, lors d'un échange téléphonique tout à fait convenable. Je réponds toujours aux sondages quand je peux. 

J'imagine bien que ces gens ne font pas forcément un boulot terrible, que de contacter les gens au soir et se voir souvent raccrocher au nez, alors qu'il ne s'agit même pas de vendre quoi que ce soit, mais de remonter des stats visant à améliorer la qualité de ces services. Alors, je respecte totalement ce travail et j'essaie de les aider à le faire convenablement.

10 commentaires:

  1. Tu as raison, j'en fait autant.
    Cependant, j'ai été sondée en face à face à domicile en 1995 sur la politique : un peu longuet mais intéressant...
    J'ai donc, à l'insu de mon plein gré, participé à l'envolée de Delors !

    RépondreSupprimer
  2. En voyant le titre, j'ai eu peur.

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas bien de racoler avec un titre croustillant, pour nous parler de tes conversations téléphoniques. Elle avait une jolie voix la sondeuse ? Elle était habillée comment ? :)

    RépondreSupprimer
  4. @estelle92: là c'est sur, quand c'est politique, c'est plus délicat. Mais pour améliorer les conditions de chacun et permettre à la dame de faire son travail, pas de souci !

    @yann: déçu?

    @mike hammer: euh...

    @thierry D: je sais pas, j’étais de dos.

    @el camino: dès que ça fait penser au cul, forcément, on voit toujours les mêmes !

    RépondreSupprimer
  5. Alors ???
    Combien de pages vues ???
    :)))

    RépondreSupprimer
  6. @bembelley: je risque une amende?

    @gildan: pas plus que d'habitude !

    RépondreSupprimer
  7. J'ai été sondeuse pour Ipsos. Du coup ton billet me fait plaisir jusqu'au fondement.
    Mais d'un autre côté, je serre les fesses dès que je reçois des sollicitations commerciales par téléphone. L'autre jour, j'ai craqué : j'ai envoyé se torcher un gonzesse qui m'appelait pour le compte de mon fournisseur de téléphonie. Ces trous du cul en sont à m'appeler toutes les semaines, parce que je ne me suis pas décidée à me ré-engager. Fait chier merde à la fin !
    (sympas comme titre, vraiment très inspirant)

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !