mercredi 26 novembre 2008

True Blood

Avant-hier soir se terminait outre-atlantique la saison 1 de la série True Blood. Vous ne connaissez pas? Il s'agit pourtant de la révélation HBO de cette année, 12 épisodes de pur plaisir. Le concept est simple: dans la société d'aujourd'hui, les vampires ont été révélés au monde, et ils essaient de s'intégrer à la société en ne buvant plus que du sang synthétique, suffisant pour les maintenir en vie. C'est ainsi que certains arrivent à Bon Temps, une petite ville où vit une serveuse qui a la particularité d'être télépathe. Va naitre entre elle et l'un d'entre eux une histoire d'amour hors norme. Mais derrière cet aspect déjà-vu, se mêle les moments de vie de leur entourage: un frère accroc au sexe et au V, sang de vampire qui a des propriété euphorisantes; une grand-mère admirative des vampires; une amie au caractère détestable et un patron qui a un secret bien léché. Même si le pilote peut paraitre longuet, il fixe les bases d'un univers où on s'attache aux personnages, entre le morbide et le fascinant. Dans une période où la série US vamal, il y a encore de bons crus.

4 commentaires:

  1. On arrive à dormir après ça ?

    RépondreSupprimer
  2. @sof: oui oui, c'est plus sexe que gore !
    @coucou: à fond ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Oulà , alors je dois voir ça ;-)

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !