jeudi 19 septembre 2013

Le Premier Ministre à Arras ne vient pas me voir.

Branle-bas de combat ce matin à la gare d'Arras, où toute une compagnie de CRS, plein de policiers, des agents en civil, se mêlaient eux lycéens et travailleurs et saturaient les alentours de la gare. Là-bas attendait une ligne de voitures avec en tête, une berline qui était vérifiée de fond en comble. On attendait une célébrité, politique de surcroît.
En effet, ce jeudi, c'est le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault qui se pointe, surement accompagné de certains de ses compères, pour causer environnement. Une actualité qui cadre avec la semaine découverte de la Cité Nature, un ancien abattoir Arrageois reconverti en musée sur l'écosystème. Et qui aurait fait un splendide cinéma. Mais ce ne fut pas le cas. Passons. Au lieu de ça, notre Premier Ministre va visiter une usine de recyclage de pneus de la banlieue de la ville. Recycler c'est bien.
Donc ce qui est sur, c'est qu'une partie du cortège arrive en train, et à cette heure ils doivent d'ailleurs déjà être là. En rentrant d'avoir déposé Marge à la gare, j'ai aperçu un hélicoptère qui devait transporter sa Seigneurie d'Ayrault: je lui ai fait signe mais il ne m'a pas répondu. 
Je pensais qu'il aurait souhaité me rencontrer. Il ne doit pas lire mon blog. Faudra que je demande aux copains de lui faire réparer ça. C'est con, y'avait de la bière à la maison.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !