vendredi 8 janvier 2010

Le voisin (Femme qui jouit)


Mon voisin est rentré de vacances il y a deux jours. Faut dire qu'il pouvait se permettre de partir: il n'a pas d'emploi, donc ça libère du temps pour voyager. Il est rentré au matin, de bonne heure, traînant laborieusement ses valises dans son hall d'entrée, adjacent à ma chambre... Evidemment, il est revenu le lendemain du jour où c'était son tour de sortir les poubelles. J'avais donc pris l'initiative de le faire pour lui, surtout pour éviter la surcharge d'ordures dans le local dédié. Ainsi, j'ai échangé mon tour avec lui. Nous verrons s'il n'oublie pas de faire sa corvée. Bref.

Hier soir, alors que j'allais me coucher, simplement vêtu de mon pyjama Simpson, j'entendais qu'il recevait sa dame. Ils discutaient, se tournaient autour, toussaient (?) pour finalement amener ce rite amoureux sur le canapé du salon où ils s'envoyèrent en l'air. Cette soirée était sûrement basée sur le thème de la simulation et du porno, car c'est sur un rythme effrayant de cris et de hurlements que la demoiselle prit son pied !
Ca commença par de petits cris. "Han, han, han!". Puis vinrent les traditionnels "Oui! Oui!". Enfin, les cris qui me laissent imaginer qu'elle se cambrait au-dessus de lui, hurlant sa passion à la lune tel un fauve déchaîné sortit de la meute pour s'accoupler "Aaaa! Aaaa!".
Et, pour changer, et pour la première fois dans l'histoire de ce blog, il y eu ce cri de crispation d'orteils (oui oui), que je ne saurais retranscrire que par un "Iiiiiiii" coincé. Et tout fut fini.

J'aime pas les filles qui crient quand elles s'envoient en l'air. Dans ce cas là, j'appelle ça "baiser". Pour moi, l'amour est sensuel, charnel, mais en aucun cas une pâle copie d'un film porno vintage. Ca fait faux. Manquerait plus qu'elle devienne vulgaire, et la coupe serait pleine. Et quelquepart, ça me couperait dans mon élan. Je suis peut-être un peu trop jeune pour penser au sexe autrement, qui sait? Pour en revenir à celle qu'on appellera désormais "la voisine", il suffit de se référer à ce billet pour comprendre que ce n'est pas toujours comme ça. Ou alors, elle a la politesse de ne jamais parler la bouche pleine.

16 commentaires:

  1. Le titre voudrait-il dire que c'est ton voisin qui cri ?

    :))

    RépondreSupprimer
  2. Eclat de rire ! J'aimerais bien savoir ce qu'elle dit sur son blog, elle. cherchons. ah, oui, j'ai trouvé.

    "On est rentré tard hier soir, Jérémy et moua, on s'est aperçu que le petit jeune d'à côté avait sorti les poubelles. si vous le voyiez, ce gars là ! Un fana des Simpson. C'est trop le délire quand il redescend en pyjama simpson pour chercher sa mallette simpson qu'il a oubliée dans le coffre de sa caisse jaune simpson. Quand on lui dit bonjour, il répond avec le timbre de voix de devinez qui ? Et complexé, avec ça. Comme de nos apparts on entend tout, il baise avec sa chérie au son de devinez quoi, pour masquer le grincement de son clic clac pourri ? OUAIS, z'avez deviné. Je le soupçonne de nous écouter prendre notre pied en collant l'oreille contre le mur, et de tenir un blog où il exprime tout son énervement de nous entendre nous envoyer en l'air dans la joie. En plus, c'est un type qui bosse. Il n'a rien compris à la fraude aux Assedic. Brave petit gars, va....

    RépondreSupprimer
  3. Dans mon idée , sans emploi --> sans fric , donc pas de vacances !
    Alors là , il est très fort lui ... ou très riche ... mais là , j'ai comme un doute ... très riche dans un appart' mal isolé , non , ça l'fait pas !

    RépondreSupprimer
  4. @stef: lis donc l'article, banane !

    @nicolas: encoooooooore !

    @julien: et encore, je ne raconte pas tout.

    @suzanne: tu as trouvé son blog. cool. j'aime bien l'idée que tu te fais de moi :-) remarque: faire "ça" sur le rythme des simpsons tient du record !

    @sof: faut croire que non. il n'a pas d'emploi, je n'ai jamais vu sa famille venir lui rendre visite et pourtant... faut croire que sa seule vision de l'avenir est de rester locataire. Chacun son truc!

    RépondreSupprimer
  5. Tu es sûr qu'il n'est pas kiné et que la femme a de gros problèmes de lombaires ^_^
    anto.

    RépondreSupprimer
  6. Tu dis que tu ne "baises" pas, pourtant la semaine dernière, je dirais bien qu'entre nous s'était que de la "baise". Bisous bisous. Dany

    RépondreSupprimer
  7. Et lui? Il ne crie jamais, même pas un petit feulement?

    RépondreSupprimer
  8. Homer, c'est pas moi, c'est elle !

    RépondreSupprimer
  9. Il faudrait lui conseiller de s'inscrire au Wikio à la petite amie du voisin, elle ferait exploser les stat's. Toi, tu détartres bien ta bouilloire... ;-) et tu dis, en plus, petit coquin, qu'elle en avait bien besoin... Ben, ton voisin, c'est pareil... ;-) Allez, bonne année, et bonne santé !

    RépondreSupprimer
  10. Excellent ce billet ! :)

    RépondreSupprimer
  11. On sent bien que tu ne crois ni à l'amour ni à l'eau fraiche qui permet de vivre ainsi, sur un grand pied !
    :-)))

    RépondreSupprimer
  12. @anto: on va dire ça...

    @dany: euh, c'est un autre sujet ;-)

    @le coucou: quelques râles, à la fin.

    @suzanne: qui me dis que tu n'es pas elle?

    @lucia mel: c'est pour ça que je perle ces histoires

    @arf: merci

    @monsieur poireau: si, j'y ai cru.

    RépondreSupprimer
  13. Homer : je le jure, je le jure !

    RépondreSupprimer
  14. Suzanne: je te crois. Je l'ai croisée hier, elle ne m'a pas regardé avec un regard de merle moqueur...

    RépondreSupprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !