mardi 7 avril 2015

50 km à pied, ça use, ça use...

C'était mon anniversaire samedi. Pourtant j'avais demandé à ne pas être trop dérangé, car j'envisageais d'aller me coucher vers 17h00. La raison? A minuit, entre samedi et dimanche, je participais à la Grande Randonnée Pédestre Liévinoise !




Au milieu de la nuit, nous étions plus de 700 à prendre la route et les chemins, à grimper dans l'obscurité des crêtes semées d'embûches, pour parcourir une distance de 52,6 kilomètres exactement.

Autant dire que c'était quand même épuisant ! Divers ravitaillement permettaient de se requinquer, de se réchauffer avec un café alors qu'à l'extérieur, la température était de zéro degré. Nos chaussures, pleines de boue, pesaient lourd, au moins autant que nos jambes endolories et nos paupières sur nos yeux.

En mode zombie, pas à pas, nous avancions, tantôt serrés, tantôt isolés. Dans les sous-bois, attention aux branches. En plaine, à peine éclairés de nos lampes frontales, nous avancions plus vite.


Puis soudain, un rayon de soleil barra l'horizon. Un réconfort certain, croyez-moi, à vingt kilomètres de l'arrivée. Ce fut ensuite une randonnée plus classique: nous avons alors rapîdement rejoint Mont St Eloi.


Puis, bêtement, nous nous sommes trompés de chemin ! Nous avons marché près d'un kilomètre de plus dans la mauvaise direction avant de nous apercevoir de notre erreur et de rebrousser chemin. Alors, en pressant le pas malgré nos courbatures, nous montions l'ultime côte de notre périple en direction du monument canadien de Vimy...


A présent, se déroulaient devant nous les derniers kilomètres de chemin vers l'arrivée.


De loin, nous apercevions enfin les terrils jumeaux aux pieds desquels s'érige la ville de Liévin, but ultime de notre randonnée.



Une fois rentrés chez nous, Marge et moi avons dormi. En ayant mal aux jambes. Mais satisfaits de notre performance, car nous avons couvert cette première grande randonnée en 10h45 de marche. Je n'oublierai pas de sitôt mon 34ème anniversaire, c'est certain !

6 commentaires:

  1. Argg ! Tu pourrais mettre ici les photos qu'on a vu sur FB hein ! Bon anniv. M. K. !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chut, anonymat ! ;-) merci Jean !

      Supprimer
  2. Dommage que je ne l'ai pas su plus tôt, je serais venu t'encourager et te souhaiter par la même occasion un bon anniversaire.
    Tant pis, une prochaine fois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prochaine fois, on le fait ensemble ! Et je te paie une mousse à l'arrivée !

      Supprimer
    2. Ok, je me suis justement remis à la marche (petitement pour l'instant), on se fait ça l'année prochaine !
      Pour la mousse je la laisse à ma fée flamande. Je me contenterai d'un de ces machins à bulles bourrés de sucre.

      Supprimer
    3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer

Hop, on met un p'tit mot pour suivre le débat ou encourager le mec qui passe son temps à taper ces lignes, mais surtout: on s'identifie ! Ici ne sera plus accepté de commentaire anonyme, alors la moindre des choses est de se trouver un pseudo rigolo.
Ne mettez rien de désobligeant, vulgaire ou irrespectueux et n'insultez pas les autres commentateurs. Merci !